ASQ - RB : Le Racing n'a pas su tuer le match

Pour la quatrième journée du National 3, le Racing se déplaçait à Quétigny, un promu à la recherche de sa première victoire depuis le début de saison. Après deux victoires consécutives en championnat et en Coupe de France, le Racing voulait ramener un résultat probant de son déplacement en Bourgogne pour confirmer son début de saison prometteur.

Mohamed Bentahar s'offre un doublé

Les premières minutes bisontines sont timides et profitent à Quétigny qui ouvre le score d'une frappe pleine lucarne à l'entrée de la surface de Nathan Lelievre (7'). Cette ouverture du score tôt dans le match réveille les Racingmen qui prennent la possession du ballon. Sur un débordement de Rémy Jous, Soufyane Belhaj peut placer une tête qui  ne trouve pas le cadre (10'). L'égalisation vient sur un nouveau débordement de Rémy Jous qui fait la différence sur son côté gauche pour adresser une passe à Mohamed Bentahar excentré dont la frappe à la trajectoire détournée trompe Jean-Baptiste Bohm (17'). La pression bisontine s'accentue à la demi-heure de jeu. Jorys Adjakly lance Madjid Mebrak qui adresse une bonne passe à Mohamed Bentahar mais le gardien bourguignon est à la parade (28'). Juste avant la pause, Sofiane El Achak centre en retrait pour Mohamed Bentahar, bien démarqué, qui place froidement le ballon à gauche du gardien pour redonner l'avantage au Racing (40'). 

Quétigny égalise sur le fil

Au retour des vestiaires, Quétigny reprend comme son début de première période. Sur un centre fort devant le but de Chergui, Najim Bouhafs rate de peu le ballon (50'). Avant  l'heure de jeu, le Racing se procure trois grosses occasions coup sur coup. Sur un débordement de Mohamed Bentahar qui centre en retrait dans la surface, Soufyane Belhaj et Rémy Jous n'arrivent pas à placer une frappe. Sur le renvoi, Jorys Adjakly adresse une superbe frappe sortie des deux poings par le gardien (55').  Mohamed Bentahar a encore une opportunité mais sa frappe est stoppée par le gardien (62'). Alors que le Racing a la maîtrise du jeu, Valentin Revoy est expulsé pour une main jugée volontaire en position de dernier défenseur (66'). Même à dix contre onze, le Racing a encore l'opportunité de faire le break sur des contres et de se mettre à l'abri mais manque d'efficacité. Sur un centre de Robin Girod, Rémy Jous peut placer une tête au milieu des défenseurs mais elle n'est n'est pas cadrée (75'). En supériorité numérique, Quétigny accentue la pression sur  le but de Sébastien Caleiras qui est impérial sur une frappe dangereuse (88'). Sur un nouveau contre bisontin, Rémy Jous se présente face au gardien mais son lob n'est pas assez puissant pour tromper le gardien (90'). Dans le temps additionnel, Quétigny se lance à l'abordage pour tenter d'arracher l'égalisation. Sur une dernière action, Lionel Bilomba bien décalé place une frappe croisée sur laquelle Sébastien Caleiras ne peut rien faire. 

Faute de ne pas avoir su tuer le match avec ce troisième but, le Racing s'est vu rejoindre au score en toute fin de match par une équipe de Quétigny vaillante qui n'a rien lâché. Timides en première mi-temps, les Racingmen se sont montrés réalistes sur leurs quelques opportunités offensives. Mieux en deuxième mi-temps, ils n'ont cependant pas concrétisé leurs nombreuses occasions franches. Un autre déplacement à Bart attend le Racing ce week-end pour le quatrième tour de la Coupe de France.

Composition du Racing: Caleiras - Perrot, El Achak, Diot, Revoy - Adjakly, Mebrak, Ziegler (pour Girod, 71')  - Bentahar (pour Contassot, 90'), Belhaj (pour Aichaoui,66'), Jous 

Remplaçants non-utilisés: Horiot, Hakkar

Les photos du match: http://www.racingbesancon.fr/galeries-photos/galerie-4eme-journee-national-3-quetigny-rb-160917

 

Publiée le 18/09/2017
Retour