BF - RB : Le Racing n'a pas abdiqué

Pour la deuxième jour du National 3, le Racing Besançon se déplaçait sur le terrain du Besançon Football pour un derby attendu. Défait lors de la première journée à Pontarlier, le BF voulait marquer le coup à l'occasion de la réception de son rival voisin et lancer sa saison. Dans une rencontre qui aura mis du temps à se lancer, il a fallu attendre le dernier quart d'heure pour voir des buts et la partie s'animer.

Un Racing pris par l'enjeu

Durant le premier quart d'heure, les deux équipes se jaugent même si le Besançon Football se montre plus entreprenant. Mbaiam puis Lafrance se retrouvent esseulés dans la surface mais maladroits ils manquent leur frappe sans mettre en danger Sébastien Caleiras (7' et 15'). Dans une partie hâchée, le BF se trouve légèrement mieux avec la possession du ballon sans se créer des occasions franches à l'image de la frappe de Crolet trop molle (22'). Le Racing se montre plus à son avantage les quinze dernières minutes. Soufyane Belhaj remise pour Sofiane El Achak qui lance sur le côté Rémy Jous dont le centre est contré (30'). Sur une récupération, Yanis Aichaoui arme une frappe du droit qui passe à côté de la cage de Laurent (35'). Amine Hakkar adresse un centre dans le dos de la défense mais Mohamed Bentahar n'arrive pas à redresser le ballon pour armer une frappe (44'). Juste avant la pause, Mohamed Bentahar prend de vitesse la défense et part au but mais il est repris in extremis par un défenseur. Faute d'avoir réussi à emballer le match, les deux équipes rentrent au vestiaire sur ce score nul et vierge.

Robin Girod délivre le public rouge

Au retour des vestiaires, le Racing se montre plus entreprenant et prend physiquement le dessus sur son adversaire. Sur une montée de Yanis Aichaoui, Jorys Adjakly adresse le ballon à Soufyane Belhaj dont la frappe est trop molle pour inquiéter Laurent (55'). L'occasion la plus franche intervient avec le centre d'Amine Hakkar pour Mohamed Bentahar seul au deuxième poteau mais sa tête piquée passe de peu au-dessus de la cage de Laurent (62'). Contre le cours du jeu, Atangana ouvre le score pour le BF profitant d'une erreur de marquage (77'). Loin de se décourager, les Racingmen continuent d'attaquer pour revenir dans la partie. Sur une ouverture de Jorys Adjakly, Mohamed Bentahar part seul au but mais perd son face à face (82'). Trois minutes plus tard, Cuenin a l'occasion de faire le break mais sa reprise de volée manque de puissance et Sébastien Caleiras s'interpose. L'égalisation vient sur un centre millimétré de Jorys Adjakly qui trouve Robin Girod seul au premier poteau. Sa tête puissante et bien placée ne laisse aucune chance à Laurent battu (88'). Même à dix contre onze après l'expulsion d'Aurélien Ziegler pour un deuxième avertissement, le Racing a une balle de match avec Mohamed Bentahar qui part à nouveau seul au but mais se voit repris au dernier moment par la défense (90+2').

Les Racingmen, pris par l'enjeu, auront mis un peu de temps à se libérer sans réussir à produire le même jeu que face à Saint-Vit. Malmenés en première mi-temps, ils ont pris l'ascendant en deuxième et se seront montrés les plus dangereux. Malgré l'ouverture du score d'Atangana, les Racingmen n'ont pas baissé les bras et ont logiquement égalisé restant invaincus sur les deux premières journées avant la réception de Selongey ce samedi à 18H. 

Composition du Racing: Caleiras - Aichaoui (pour Feltz-Levieux, 79'), El Achak, Perrot, Revoy - Adjakly, Hakkar, Ziegler, Jous (pour Batgi, 70') - Belhaj (pour Girod, 79'), Bentahar

Remplaçants non-utilisés: Horiot, Maatoug

 

Publiée le 28/08/2017
Retour