CAP-RB: Un derby irrationnel

Pour la 2ème journée de National 3, le Racing Besançon se déplaçait à Pontarlier. Les deux équipes se retrouvaient un an après, les deux équipes n'ayant pas évolué au même niveau la saison dernière. Toujours très disputé, le derby n'a pas beaucoup souri au Racing ces dernières années. Si le Racing s'était incliné lors de la première journée, Pontarlier avait de son côté ramené le point du match nul de Jura Dolois.

Le Racing réduit le score avant la pause

Les deux équipes rentrent dans le vif du sujet dès les premières minutes. Théodore Pouille est obligé d'intervenir sur un débordement pontissalien (4') puis la frappe croisée de Junior Miranda trouve le poteau (5'). De l'autre côté, la frappe de Théodore Pouille, bien trouvé par Guillaume Odru, passe de peu à côté du but de Buisson (8'). Le gardien pontissalien doit ensuite s'employer sur une frappe d'Aïssa Mazeghrane boxée en corner (11'). Sur un débordement, Capoue ouvre d'une frappe croisée en pleine force (18'). Guillaume Odru a une balle d'égalisation, seul dans les cinq mètres cinquante, mais son tir manque de force et manque le cadre de peu (27'). Dans une rencontre ouverte entre les deux équipes, Miranda fait le break de la tête avec l'aide du poteau à la 33ème minute de jeu. Menés 2-0, les Racingmen réagissent rapidement et obtiennent logiquement un pénalty par Ramy El Katch. Grégory Thil se charge de le transformer en force (35'). Peu avant la pause, Théodore Pouille est expulsé et le Racing est réduit à dix. En infériorité numérique, le Racing a encore une opportunité avec une frappe croisée de Kevin Leboeuf non-cadrée (45'). Les Pontissaliens rentrent aux vestiaires avec cette avantage et en supériorité numérique.

Le Racing égalise avant de craquer

Les Racingmen créent la surprise en deuxième mi-temps. En infériorité numérique, ils parviennent à égaliser. Grégory Thil coupe subtilement la trajectoire du centre d'Aïssa Mazeghrane pour tromper Lucas Buisson (56'). Après avoir vu revenir les Bisontins, les Pontissaliens poussent en tentant de profiter de leur avantage numérique. La frappe de Lamine Diompy est trop molle pour inquiéter Basile Horiot (65'). La tête de Maxime Bonnet est directement sur le gardien (66'). Le gardien bisontin remporte son duel en deux temps face à Lamine Diompy et se dégage du pied (67'). Les Bisontins sont plus brouillons dans leurs attaques. Après avoir vu un premier but refusé pour une faute (70'), les locaux trouvent finalement la faille dix minutes de la fin par Jordan Renaudin. Les Bisontins réagissent avec une frappe de Grégory Thil contréee par la défense (85'). Les Pontissaliens scellent la rencontre en toute fin avec match avec Lucas Capoue qui devance la sortie de Basile Horiot pour mettre la balle au fond du but vide. 

Alors que la rencontre était plutôt mal embarquée, les Racingmen ont réussi à recoller au score grâce à un doublé de Grégory Thil. En infériorité numérique, ils n'ont pas abdiqué dans un derby intense et animée dont l'issue est restée longtemps incertaine. Les Pontissaliens ont finalement fait la différence dans les dix dernières minutes. Pour la prochaine journée, les Racingmen recevront le promu Sens qui n'a pas encore connu la défaite.

Composition du Racing: Horiot - El Katch, Pouille, Hacid, Perrot - Odru, Leboeuf (pour Chi, 85'), Robert, Mazeghrane - Boudiba (pour Janvier, 63'), Thil 

Remplaçants non-utilisés: Belia, Omouri, Zaboub

Les photos du match: http://www.racingbesancon.fr/galeries-photos/galerie-2eme-journee-national-3-cap-rb-260819

Publiée le 26/08/2019
Retour