Focus sur le développement du football féminin au Racing Besançon

Le Racing Besançon a un projet de développement du football féminin sur trois ans de 2016 à 2019 avec la mise en place d’une petite cellule de travail. Actuellement le club a cinq équipes féminines mais n’a plus d’E.F.F. (école de foot féminin). Le but serait d’en créer à nouveau une dans les prochains mois. 
 
L'équipe première vise la montée en D2 à moyen terme
 
Actuellement l’équipe première est en bonne position en championnat et se classe première juste devant Vesoul et Saint-Vit qui ont un match de retard : « ce sont les deux clubs qui nous concurrencent le plus dans ce championnat et qui sont dans la même logique que nous. On a fait match nul chez eux et maintenant on va les jouer chez nous donc c’est à l’équipe de faire ce qu’il faut pour les battre », souligne Magalie Conscience, une des responsables des équipes féminines du Racing. L’équipe première est toujours en course pour la Coupe de Franche-Comté qu’elle a remporté ses deux dernières saisons. En terme d’ambition, la première place est un objectif : « On espère finir première pour disputer les matchs inter ligues et accéder en D2 mais ce n’est pas une priorité absolue car on est sur un projet de trois ans », ajoute Magalie Conscience.
 
Projet de formation avec les équipes de jeunes
 
Les autres équipes féminines ont plutôt bien réussi leur première partie de saison. Pour cette deuxième partie de saison, l’équipe 1 des U17  va évoluer dans un championnat plus évolué  de niveau Ligue pour prendre de l’expérience en compétition. L’équipe 2 des U17, elle, continuera d’évoluer dans un championnat de district. L’accent est mis sur la formation : « Avec les jeunes, on veut surtout développer un projet de jeu pour les U13 et U17 pour récupérer des joueuses formées pour les seniors. On veut proposer du beau jeu et fidéliser les joueuses », explique Magalie Conscience. Le Racing Besançon s’appuie aussi sur la section sportive féminine du lycée Pergaud, où évolue cinq joueuses du club bisontin, pour sa formation.
 
Début février, la FFF a annoncé avoir 100.000 joueuses licenciées. La Ligue de Franche-Comté a de son côté donné également des chiffres, début mars. Il y a actuellement 3.000 joueuses licenciées dans la région. La Fédération a lancé une nouvelle édition de l’opération « Mesdames, franchissez la barrière » pour promouvoir le développement du football féminin en France. Par son projet, le Racing Besançon y contribue à sa manière.
Publiée le 10/03/2016
Retour