Premières réactions de Samuel Robert, Hugo Wantz, Dollard Wandji et Rayane Chourak

Les nouvelles recrues de l'inter-saison Samuel Robert, Huog Wantz, Dollard Wandji et Rayane Chourak s'expriment pour la première fois après leur signature au Racing Besançon. Réactions. 

Samuel Robert : « C’est un retour aux sources et c’est un vrai plaisir car je connais la ville. Il y a les parents et les copains juste à côté. Je viens au Racing pour avoir du temps de jeu, continuer ma progression et rebondir par la suite. Le projet du coach m’a intéressé. J’ai passé de belles années au DFCO et j’ai pu énormément progresser. Cette année, on avait vraiment un groupe soudé et un très bon état d’esprit. On a bien travaillé ensemble et on a fait une sacrée saison. On a perdu deux fois contre le Racing. A l’aller, cela avait été un gros match. Au retour, Mohamed Bentahar nous a fait très mal. Maintenant j’espère faire une grosse saison avec le Racing pour aller le plus haut possible. »

Hugo Wantz : « Revenir au Racing paraissait un choix logique. C’est l’un des meilleurs clubs en Franche-Comté et qui m’a permis d’intégrer l’OL. Il y a un beau projet et c’est excitant. Auxerre n’avait pas prévu de faire une aussi bonne saison. Le changement s’est opéré vers novembre. Finalement, on a enchaîné les victoires et on s’est retrouvé à jouer la montée. Le mauvais résultat à Pontarlier nous a empêché de monter. Pour la majorité des joueurs, cela a été un gros coup dur de ne pas avoir été récompensés de leur grosse saison. En tant que gardien, j’évolue à un des postes les plus ingrats et il faut être très exigeant avec un gros mental. Avoir la possibilité d’évoluer en R1, c’est super important car il n’y a qu’une division d’écart entre l’équipe première et la réserve. Si c’est bloqué en une, j’ai la possibilité de jouer au plus haut niveau régional comme c’était déjà le cas à Auxerre donc c'est une très belle opportunité.  J'espère qu'on va s'éclater cette saison.»

Dollard Wandji : « J’ai un nouveau challenge avec le Racing Besançon. Je suis très content d’être là et j’ai hâte de démarrer. Je connaissais la ville de Besançon. Mon attention était portée sur le club le plus ancien et historique, recordman de saisons en Ligue 2. C’est un critère important que j’ai pris en compte avant de me décider avec le challenge sportif évidemment. Il y a un très beau stade, une très bonne ambiance, beaucoup de supporters.  Ce qui m’a plu aussi, c’est que l’équipe est joueuse. Le championnat amateur a un jeu très direct et très physique en général. Au Racing, on joue au ballon en repartant de derrière. C’est un régal pour les supporters. Toutes les conditions sont vraiment réunies pour produire du beau jeu et leur faire plaisir. En tant que défenseur, cela ne me fait pas peur. J’aime le risque. La possession c’est quelque chose de très important. La base de la construction est le départ du ballon depuis le gardien ou le défenseur. En plus j’ai été formé à Nantes avec le jeu à la nantaise donc je ne vais pas être dépaysé. Je vais me servir de cette expérience. Les supporters peuvent se préparer car il y a une très grosse saison qui arrive. »

Rayane Chourak : « J’ai des bons souvenirs du Racing. Je connais surtout le coach que j’ai eu pendant trois ans et qui m’a fait progresser avec de très bonnes séances d’entraînement. Je voulais retrouver ça avec un club ambitieux. A Jura Dolois, il y avait une bonne équipe avec un bon coach. Au début, la saison a été difficile le temps de s’adapter au championnat et après on a su faire les matchs pour se maintenir. Contre le Racing au retour, on n’a pas été en réussite. Je suis un attaquant qui aime bien la profondeur mais qui aime bien aussi toucher le ballon. Après je m’adapte. On va évoluer dans un système offensif et les attaquants ont toujours beaucoup de ballon donc c’est un plaisir. Cette saison, j’espère être un bon buteur pour le Racing et j'espère également que nos supporters seront derrière nous. Jouer dans un beau stade avec du monde, ça donne vraiment envie surtout dans ma ville. »

Merci à Samuel, Hugo, Dollard et Rayane pour leur disponibilité ! 

Publiée le 30/06/2018
Retour