RB - BF: Le Racing méritait mieux

Pour la 6ème journée de National 3, le Racing Besançon recevait son voisin du Besançon Football. Avant la rencontre, seul un point séparait les deux équipes. L'autre club bisontin restait sur une série d'une victoire face à Gueugnon jusqu'ici invaincu, un nul à Sochaux et une défaite contre la réserve auxerroise. Le Racing restait sur une série de trois victoires consécutives dont deux en Coupe de France et une en championnat à Avallon. Plutôt en réussite à l'extérieur, les Racingmen étaient toujours dans l'attente d'une première victoire à domicile.

Une première mi-temps fermée

En début de match, la possession est à l'avantage des visiteurs qui ne mettent pas pour autant réellement en danger la défense bisontine. Basile Horiot détourne de la main un centre-tir de Di Pinto (10'). Le gardien du Racing est de nouveau vigilant sur un centre d'El Achak un quart d'heure plus tard. Les deux équipes se neutralisent et peinent à emballer la partie pendant la première demi-heure. La fin de la première mi-temps est à l'avantage du Racing. Soufyane Belhaj voit sa frappe contrée et renvoyée par la défense. Le coup-franc dangereux d'Amine Hakkar ne trouve pas le cadre (42'). La partie s'emballe dans les cinq dernières minutes d'abord avec la frappe de Théodore Pouille détournée en corner puis le tir d'Amine Hakkar sur la barre transversale et enfin avec un autre tir d'Axel Bidouzo pas assez puissant et facilement capté par Robin Vauthey (45').

Un coup de pied arrêté décide de l'issue

Le Racing continue sur le même rythme au retour des vestiaires, obtenant deux corners consécutifs dès le début de la première mi-temps. Il pousse plus et prend le jeu à son compte mais doit attendre l'heure de jeu avant d'obtenir de réelles situations. Sur un centre tendu de Théodore Pouille au premier poteau, Guillaume Lafrance est obligé de dégager en corner (65'). Amine Hakkar a une grosse occasion sur un ballon dévié par Arthur Dirand dans ses pieds, lui permettant de se présenter seul face au gardien. Gêné par la sortie du gardien, il tente une frappe enroulée après un crochet mais elle ne trouve pas le cadre (70'). Deux minutes plus tard, Soufyane Belhaj à la réception d'un centre de Karim Koriche place une tête non-cadrée au premier poteau. Dans une partie indécise, la situation est débloquée sur un coup de pied arrêté. Le coup-franc de Rafaël Calonge trouve parfaitement la lucarne de Basile Horiot (81'). Mené, le Racing pousse mais ne parvient pas à trouver la faille face à une défense bien regroupée malgré quelques situations. 

Paradoxalement, le Racing s'incline dans une rencontre où il aura été cohérent défensivement avec plus de détermination et d'agressivité. Offensivement, il lui aura manqué un brin de folie et de chance pour lui permettre de prendre les devants avant d'avoir à courir derrière le score. Les Racingmen vont retrouver la Coupe de France, une compétition qui lui sourit plutôt depuis le début, avec un déplacement jamais simple à Pont-de-Roide.

Composition du Racing: Horiot - Perrot, Pouille, Mbimba, Revoy - Ekwe-Ebele (pour Robert, 81'), Diot, Bidouzo, A. Hakkar (poru Koriche, 71') - Ramdani (pour Batgi, 67'), Belhaj (cap) 

Remplaçants non-utilisés: Bouchité, Wandji

Les photos du match: http://www.racingbesancon.fr/galeries-photos/galerie-6eme-journee-national-3-rb-bf-061018

Publiée le 08/10/2018
Retour