RB - COA: Le Racing ne trouve pas la faille

Pour la 17ème journée de National 3, le Racing Besançon recevait le dernier du classement Avallon. En difficulté au classement, le club icaunais restait sur deux défaites face aux réserves d'Auxerre et de Sochaux après avoir obtenu le match nul face à Gueugnon. De son côté, le Racing avait renoué avec la victoire face à Montceau après deux défaites consécutives et entendait enchaîner dans une spirale positive.

Des situations mais pas de buts à la pause

Les Racingmen mettent du rythme d'entrée pour étouffer leurs adversaires. Bousculés, les visiteurs ne ferment pas le jeu et se projettent rapidement en contres. Les premières situations sont icaunaises avec un corner et une tête de Chevasson captée sans problème par Steven Bouchité (6'). Soufyane Belhaj tente une frappe à 25 mètres qui passe au-dessus du cadre (7'). Si les Racingmen ont la possession du ballon, ils peinent à s'approcher du but de Devilaine et à rentrer dans la surface de réparation. Samuel Robert déclenche une frappe puissante à 35 mètres qui vient s'écraser sur la barre transversale (14'). Avallon a un temps fort en prenant la possession du ballon. Valentin Revoy détourne une frappe de Mendes qui termine à côté du poteau alors que Steven Bouchité est battu (22'). Le Racing termine fort la première mi-temps et met la pression sur le but adverse. Un défenseur enlève le ballon devant la tête de Soufyane Belhaj sur un centre de Théodore Pouille (24'). Rachid Ramdani réussit à s'infiltrer dans la surface le long de la ligne de but et voit sa frappe repoussée par le gardien (35'). Juste avant la pause, Soufyane Belhaj voit sa tête mourir sur le poteau (44'). Les deux équipes rentrent aux vestiaires sans avoir fait la différence.

Avallon tient bon

La deuxième mi-temps repart sur un rythme débridée avec des déchets techniques des deux côtés. Les occasions se font plus rares qu'en première mi-temps et le Racing fait circuler le ballon pour trouver la faille. Le coup-franc de Soufyane Belhaj est repoussé par deux fois par la défense icaunaise qui ne lâche rien. Les Racingmen mettent l'accélérateur à l'heure de jeu. Aïssa Mazeghrane se montre dangereux par deux fois. Sa frappe est repoussée difficilement par le gardien qui récupère le ballon dans les pieds de Mehdi Boudiba à l'affût (69') puis son centre est dégagé in extremis par le pied d'un défenseur (72').  Au-dessus physiquement, les Racingmen augmentent la pression et un défenseur n'est pas loin de marquer contre son camp sur un centre d'Axel Bidouzo (74'). Aïssa Mazeghrane se crée à nouveau une occasion quand il est trouvé idéalement par Axel Bidouzo mais sa frappe est repoussée par la défense (76'). En fin de match, les Icaunais se procurent même deux occasions mais leur manque de lucidité permet à la défense bisontine de se dégager. Les Bisontins tentent en vain de forcer la décision jusqu'à la dernière seconde du temps additionnel. 

Les Racingmen ont buté sur une équipe d'Avallon qui est venu crânement jouée sa chance au stade Léo Lagrange et qui n'a rien lâché jusqu'au bout. Il n'aura pas manqué grand-chose pour qu'ils trouvent la faille et le décalage décisif qui auraient débloqué la situation. Finalement, ils concèdent le nul mais n'encaissent pas de but pour la deuxième fois de suite. Le championnat sera en pause le week-end prochain avec la coupe de Bourgogne-Franche-Comté.

Composition du Racing: Bouchité - El Katch, Pouille (pour E. Hakkar, 88'), Mbimba, Revoy - Robert, Diot, Batgi (pour Mazeghrane, 65'), Ramdani (pour Bidouzo, 65') - Boudiba, Belhaj (cap)

Remplaçants non-utilisés: Horiot, Perrot

Les photos du match: http://www.racingbesancon.fr/galeries-photos/galerie-17eme-journee-national-3-rb-avallon-020319

Publiée le 04/03/2019
Retour