Retour sur l'initiation au DSA par notre infirmier Julien Deshayes

Hier vers 19H00 au siège du Racing, notre dirigeant de l’équipe première Julien Deshayes, infirmier en réanimation au CHRU Jean Minjoz, a sensibilisé les volontaires du club à la reconnaissance des signes d’un arrêt cardio-respiratoire et aux gestes de premier secours à effectuer.

Assisté de son amie Pauline et muni d’un mannequin d’entraînement ainsi que d'un support télévisuel, il a donné son cours de formation devant six stadiers présents.

L’arrêt cardiaque est responsable de plus de 60 000 décès par an en France. Lors d’un arrêt cardiaque, la chance de survie de la personne passe de 4 à 40% si elle est rapidement massée. Une personne formée peut donc donner plus de chance de survie aux personnes victimes d’arrêt cardiaque. Par manque de formation, beaucoup de personnes n’osent pas se servir d’un défibrillateur.
 
Notre infirmier a d’abord évoqué les symptômes à reconnaître en cas d’arrêt cardiaque puis a longuement expliqué les gestes de survie à effectuer à l’aide du défibrillateur.
 
Julien Deshayes n’a pas manqué de rappeler que des footballeurs sont décédés suite à des arrêts cardiaques : le camerounais Marc-Vivien Foe, mort à 28 ans le 26 juin 2003 ; le hongrois Miklos Fehér, décédé à 24 ans le 25 janvier 2004 ou bien encore Antonio Puerta, mort à l’âge de 22 ans le 28 août 2007. En revanche, le footballeur anglais Fabrice Muamba du Bolton Wanderers, victime d’un arrêt cardiaque de 78mn lors d’un match de FA Cup, est sauvé grâce à un massage fait très rapidement.
 
Merci à notre infirmier Julien Deshayes pour cette initiation très utile et intéressante ! Bravo également aux participants qui ont répondu présents !

 
Publiée le 11/02/2016
Retour