Coupe BFC : Fin de parcours en Quart de Finale pour le Racing (1-1, TAB : 4-3)

Le 18 mail, au stade Jean Laville, Gueugnon.

Match de gala pour le compte des quarts de finale de la coupe Bourgogne Franche-Comté entre les deux cadors du championnat de National 3. Après un match ouvert où les deux équipes ont joué leurs coups, c’est le FC Gueugnon qui sort vainqueur et se qualifie pour les demi-finales au terme d’une séance de tir au but. 

Terrible entame de match pour les bisontins 

Avec des équipes remaniées des deux côtés, les rivaux de N3 se présentent sur le billard de Jean Laville avec l’objectif de se qualifier pour le dernier carré de la compétition.  

Cependant, la rencontre débutera de la pire des manières pour les racingmen. Sur la première opportunité des forgerons dans la surface de réparation visiteuse, une superbe retournée acrobatique signée Mouhamed DIALLO trompe Thibault ONTANI qui ne peut rien faire pour empêcher le ballon de rentrer .. (2’, 1-0). 

 Les rouges perdent de nombreux ballons très bas dans leur moitié de terrain et sont tout proches d’encaisser un second but dans les premières minutes de la rencontre (7’).

Le match se lancera enfin à partir de la 10e minute de jeu ou Rafael CALONGE, à l’initiative d’un coup franc excentré côté gauche de la pelouse va heurter l’extérieur du premier poteau d’un gardien qui semblait battu (10’). 

La défense bisontine est aux abonnés absents en ce début de rencontre. 3 bourguignons se retrouvent seuls dans la surface et vont frapper à leur tour le poteau d’ONTANI. Le Racing souffre mais n’abdique pas (11’). 

Suite à la pause fraîcheur, nécessaire sous le caniard de Gueugnon, les racingmen vont reprendre du poil de la bête et prendre le contrôle de la rencontre. 

C’est sur un corner que le salut viendra de Victor PILLOT ! Le colosse bisontin parvient à s’extirper du marquage pour mettre une tête qui sera déviée par le défenseur … dans ses propres buts ! Le Racing égalise et revient dans le match (28’, 1-1). 

Sur l’action suivante, Enzo CLERC a l’opportunité de doubler la mise mais son enroulé frôle le poteau de NJOCK qui détourne du bout des doigts en corner (31’). 

Nathan EPAILLARD va lui aussi tenter sa chance à 30M des cages adverses mais sa frappe passera finalement de peu à côté (33’). 

Le Racing pousse, mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Reiny SANTOS s’impose dans les airs et va écraser sa tentative une nouvelle fois sur le montant de forgerons qui souffrent en fin de première mi-temps (40’). 

Souffrant, mais toujours dangereux ! L’ultime occasion de la première période sera en faveur de Ronaldinho MAGALHAES. Après un sprint supersonique dans la surface bisontine, ONTANI est obligé de s’employer pour repousser la tentative de l’ailier bourguignon (43’). 

Domination sans concrétisation dans le second acte 

Les locaux se ruent à l’attaque dès la reprise mais le nouvel entrant Leygley ADOU est là pour dégager sa défense (47’). 

Revenu avec des très grandes intentions, les forgerons profiteront d’une contre-attaque pour se retrouver à 3 contre 1 aux abords de la surface. Au final, un tir trop croisé en bout de course annulera l’occasion franche des locaux malgré les sueurs froides apportées aux bisontins (50’). 

 Le rythme de la fin de rencontre prendra un coup. La chaleur aura eu raison des 22 acteurs qui peineront à garder du rythme dans la dernière demi-heure de la confrontation. 

Malgré cela, un pressing très haut des bisontins porte des fruits pour des visiteurs ayant la volonté de tuer la rencontre avant le coup de filet final en récupérant de nombreux ballons (72’). 

A cours de jus, les 2 équipes feront dos rond jusqu’à la fin du temps réglementaire et le début de la séance de tir au but ! 

C’est le FCG qui prend le lead de la séance et ouvre la marque en premier avant d’être rejoint par une réalisation d’EPAILLARD. 
Un contre-pied parfait et une barre transversale du jeune Bilal BEDJU permettront aux locaux de prendre les devants. 
Le prochain tireur ne tremblera pas non plus comme PILLOT qui ne se pose pas de question et envoie un missile sous la barre : 3-2. 
ONTANI gagne ensuite son face à face et HAKKAR permet aux rouges de revenir au score ! 3-3 
Dernier tireur, ONTANI est pris à contre-pied et Chris MALONGA rate sa frappe pour la victoire d’un FC Gueugnon qui n’aura pas démérité pour aller chercher sa qualification en demi-finale. 

Fin de parcours en quart de finale de cette coupe BFC pour les racingmen. 
Le Racing n’aura pas le temps d’avoir des regrets et doit se plonger directement dans le match de ce week-end, décisif pour la fin de saison. 

L’important c’est samedi, l’important c’est le derby. 

LA FICHE TECHNIQUE :  

Coupe BFC : Quart de finale

A Gueugnon, au Stade Jean Laville, le Racing Besançon perd face au FC Gueugnon 1 à 1 – TAB : 4-3 (1-1) 

Arbitre : Alexandra COLLIN

Les Buts : CSC (28e) pour le Racing. Diallo (2e) pour Gueugnon.

Avertissements : Fenollar (58e),  Hakkar (85e) pour le Racing. Diallo (48e), Boudjemaa (51e), Demba (88e) pour Gueugnon.

Racing Besançon : Ontani (g), Fenollar, Pillot, Erard, Drouillaux, Epaillard, Calonge, Clerc, Hakkar, Malonga, Santos.

Gueugnon : Njock (g), Azerarak, Demba, Leger, Soulier, Boudjemaa, Zahaf, Diallo, Ba, Magalhaes, Mbock.

Prochain match, samedi 21 mai 2022 contre Besançon Foot à 18h00.