Coupe BFC : Qualification dans la douleur pour le Racing (2-1)

Le 18 avril, au stade Léo Lagrange, Besançon.

À peine 48h après leur dernier match en National 3, les racingmen doivent déjà rechausser les crampons pour affronter l’US Saint-Vit dans le 16ème de finale de coupe Bourgogne Franche-Comté. Match difficile pour une équipe totalement remaniée par le staff bisontin, mais à l’arrivée c’est le Racing qui se qualifie pour le tour suivant !

Entrée en match difficile pour les bisontins

La rencontre débuta de la pire des manières pour le Racing après l’ouverture du score de Saint-Vit, mais l’arbitre siffle faute à l’encontre de l’attaquant visiteurs sur Thibault ONTANI (05′).

Les premières minutes sont compliquées pour des racingmen qui peinent à redoubler les passes au centre du terrain de jeu par manque d’automatisme. Les visiteurs en profitent et se projètent rapidement vers l’avant dans le dos de notre défense.

Lancé dans la profondeur, le numéro 9 saint-vitois est parfaitement stoppé par Elias RIGAULT auteur d’un superbe retour défensif (12′). Nos défenseurs se monteront à l’aise dans cette défense bisontine et bloqueront de nouvelles offensives adverses quelques minutes plus tard (20′, 26′).

Sur son aile droite, c’est Younes EL HIMDI qui sonnera la révolte des locaux en trouvant Reiny SANTOS dans la surface pour une tête qui manquera de puissance pour inquiéter le gardien (32′).

En position idéale dans la surface face à notre portier, Guillaume BERA profitera d’un espace pour ouvrir le score en faveur des visiteurs (36, 0-1).

Le Racing et Mattéo FENOLLAR n’ont pas dit leur dernier mot ! Une frappe flottante du latéral droit va s’écraser sur la barre transversale de Quentin MILLOT (42′) et une nouvelle opportunité sur coup franc verra le ballon frôler celle-ci une nouvelle fois (45′) avant la pause.

Réaction racingmen après la pause

La mi-temps a fait du bien et les bisontins repartent rapidement de l’avant ! EL HIMDI s’engouffre dans la surface après avoir laissé sur place deux défenseurs et sert Rafael CALONGE qui décale MANNKOUR pour une frappe trop puissante pour trouver le cadre (46′).

Cette volonté d’aller de l’avant sera récompensée peu après l’entame de la seconde période grâce à MANNKOUR, en dehors de la surface, qui crucifie le gardien pour le remettre les deux équipes à égalité (55′, 1-1).

Reda EL ALAMI n’est pas loin de doubler la mise mais sa frappe se loge dans le petit filet extérieur des buts adverses (59′).

La défense bisontine reste très concentrée pour ne pas concéder de nouveau but face à une équipe qui procède en contre. RIGAULT freine une nouvelle tentative visiteuses qui partait dans leurs dos (68′).

ONTANI sera impérial sur sa ligne mais également à 30M de ses buts en effectuant un tacle décisif face à l’attaquant saint-vitois qui partait droit au but (80′).

Le numéro 9 du jour, Reiny SANTOS, sera le facteur X de cette rencontre en débloquant le compteur du Racing pour prendre les devants au tableau d’affichage grâce à un face à face remportée (82′, 2-1).

Celui-ci pourra même tuer le match quelques minutes plus tard mais va buter sur MILLOT, tout comme EL ALAMI à la retombé du ballon. Le gardien et l’équipe visiteuse n’ont pas dit leur dernier mot et compte bien se battre jusqu’au bout (86′).

Le Racing restera néanmoins solide jusqu’au coup de sifflet final libérateur qui qualifiera les bisontins pour les quarts de finale de cette compétition.

LA FICHE TECHNIQUE :  

Coupe Bourgogne Franche-Comté : 16ème de finale

A Besançon, au Stade Léo Lagrange, le Racing Besançon gagne face à l’US Saint-Vit 2 à 1 (0-1) 

Arbitre : Fabrice SIMARD

Les Buts : Riyad MANNKOUR (55e), Reiny SANTOS (82e) pour le Racing. Guillaume BERA (36e) pour Saint-Vit.

Avertissements : Clerc (16′), Mannkour (54′) pour le Racing. Faivre (35′) pour Saint-Vit.

Racing Besançon : Ontani (g), Fenollar, Begic, Rigault, Clerc, Calonge, Epaillard, El Himdi, El Alami, Mannkour, Santos.

Saint-Vit : Millot (g), Faivre, Faivre, Gerbier, Duquet, Diot, Bera, Pesenti, Chainho, Bertoli, Deboes.

Prochain match, samedi 23 avril 2022 contre ST Appolinaire à 18h00.