J10 : Le Racing en élève modèle (4-1)

Le 11 décembre, au stade Léo-Lagrange, Besançon.

Dernier match de l’année civile pour le compte de la 10ème journée de championnat de National 3 où les racingmens recevaient le FC Morteau Montlebon au stade Léo-Lagrange. Cet ultime adversaire de 2021 subira la même sentence que ses prédécesseurs et s’inclinera face à un Racing sérieux et déterminé à réaliser le 1O sur 10. La série continue pour les bisontins 

Arrière-garde compact pour Morteau 

La rencontre débuta de la meilleure des manières pour nos locaux grâce une incursion dans les premières secondes de la rencontre conclue par un tir dans le petit filet de Younes EL HIMDI (1’), le ton est donné ! 

Très compact et regroupé en bloc derrière, Morteau rendra la tâche difficile au Racing et forcera l’équipe à s’essayer de loin par Rafael DIAS (17’) et Eloge ENZA-YAMISSI (21’).

Malgré une défense solide, les visiteurs vont payer leur première erreur défensive à la suite d’une récupération de Samuel ROBERT aux abords de la surface qui va faire la différence, et servir Chris MALONGA sur un plateau pour l’ouverture du score (27’, 1-0).

La mi-temps sera sifflée par Mr.BROBECK après une offensive de Mehdi BOUDIBA qui éliminera son vis-à-vis avant d’offrir une passe décisive à DIAS, mais celui-ci sera signalé hors-jeu par l’arbitre de touche (44’). 

Action, Réaction pour le Racing

La seconde période débuta comme la première avec une possession de balle des bisontins dans la moitié de terrain adverse. Morteau n’est pas loin de craquer sur un corner sauvé sur sa ligne par la défense visiteuse (55’). 

Ils souffrent mais n’abdiquent pas et réussissent à provoquer de grosses sueurs froides aux racingmen par le biais de leur avant-centre, Journot. Celui-ci trouva l’espace dans la surface bisontine pour envoyer un boulet de canon sur la barre transversale de Oumar SISSOKO (58’).

Réveil immédiat pour le Racing, piqué après cette alerte dans leur défense. Les hommes de Jean-Marc TRINITA se lancèrent à l’attaque et parviendrons à obtenir un pénalty après un accrochage sur EL HIMDI(63’). 

Carton jaune pour le défenseur adverse et DIAS s’élance pour faire le break … mais le gardien se détendra et parviendra à sortir la frappe du bisontin ! (64’).

Une belle occasion ratée pour Besançon, mais pas la dernière puisque BOUDIBA offrira une seconde chance à DIAS qui prendra sa revanche sur le gardien d’une frappe croisée pour le break ! (66’, 2-0)

Nos racingmen ne s’arrêteront pas en si bon chemin et continuerons d’asphyxier la défense mortuacienne par l’intermédiaire du nouvel entrant Reiny SANTOS, qui catapulta le cuir dans un mouchoir de poche (76’, 3-0). 

La fête offensive bisontine sera conclue par le sérial buteur du Racing, BOUDIBA, qui terminera le travail d’une superbe frappe aux six mètres (80’, 4-0). 

Morteau ne lâche rien et réduira finalement l’écart en fin de rencontre d’une superbe retourné acrobatique (88’, 4-1). 

La victoire bisontine se conclura par une double occasion de SANTOS et BOUDIBA bien repoussé par le gardien visiteur (90’) puis par DIAS qui ne parviendra pas à finir son action devant le but vide (90+3). 

LA FICHE TECHNIQUE :  

N3 : Journée 10

A Besançon, au stade Léo-Lagrange, le Racing Besançon gagne face au FC Morteau Montlebon 4 à 1 (1-0) 

Spectateurs : 660

Arbitre : M. Brobeck

Les buts : Malonga (27e), Dias (66e), Santos (76e), Boudiba (80e) pour le Racing. Bonnet (88e) pour Morteau. 

Avertissements : Racing Besançon : El Himdi (60e), Robert (70e). FC Morteau Montlebon : Bonnet (54e), Glangine (63e).

Racing Besançon : Sissoko (g), Adou, Pillot, Nsimba, Epaillard, Robert (Ducret, 72e), Malonga (Santos 72e), El Himdi (Hakkar, 77e), Dias, Boudiba.

Morteau Montlebon : Fraichot, Villemain, Bertin-Mourot (Moureaux, 87e), Petitcolin, Tebourbi, Parent, Bonnet, Bonnet, Glangine (Marguet, 72e), Tournier (Wailo, 72e),  Journot.

Prochain match, samedi 15 janvier 2022 contre CA Pontarlier à 18h00.