N3 : Et 1, et 2 et 3-0 pour le Racing (3-0)

Le 23 avril, au stade Léo Lagrange, Besançon.

Réception de Saint-Apollinaire à Léo Lagrange pour le compte de cette 21ème journée de championnat. Dominateur du début à la fin de la rencontre, les racingmen prennent logiquement 3 points qui vont conforter leur place de leader.

Début de match canon

Bien que la première frappe de la rencontre soit en l’honneur des visiteurs du jour, cette tentative ne trouvera pas les cages d’un Oumar SISSOKO à l’affut (05′)

Du côté des rouges, c’est Samuel ROBERT qui allumera la première mèche en déclenchant une grosse frappe en dehors de la surface, finalement trop puissante pour ajuster la mire (07′).

Le Racing est très agressif sur le porteur du ballon en ce début de match et cela réussira à des bisontins qui vont récupérer un ballon haut sur le terrain. Chris MALONGA se rue vers l’avant pour servir Rafael DIAS d’une magnifique passe en profondeur en direction de la surface. Notre numéro 10 n’aura plus qu’a tacler un ballon qui rentrera dans les buts adverses pour l’ouverture du score du Racing (09, 1-0).

Seulement quelques minutes après la réalisation du meneur de jeu bisontin, les rouges sont de nouveau dans la surface de réparation adverse.
A la suite d’une frappe repoussée, c’est Mattéo FENOLLAR qui est à la réception et va ajuster une grosse frappe qui ira se loger dans le petit filet opposé d’un gardien qui ne pourra rien faire face à une telle frappe ! (13′, 2-0).

Fort offensivement, mais aussi défensivement ! Jaffray NSIMBA remplace parfaitement Leygley ADOU dans l’axe de la défense et intervient proprement pour dégager un centre venant de l’aile gauche (16′).

Mehdi BOUDIBA écopera d’un carton jaune pour une faute sur le gardien adverse suite à une belle combinaison établie avec MALONGA dans les seize mètres (32′).

MALONGA est très en jambe dans cette première période et le démontre une nouvelle fois sur une tête tout proche d’alourdir le score (35′).

Saint-Apo n’a pourtant pas dit son dernier mot et un contre permet au numéro 9 visiteur de partir seul en direction des cages de SISSOKO. Cependant, c’est sans compter sur le retour de Nsimba qui effectuera un superbe retour défensif pour sauver sa défense (39′).

La dernière opportunité du premier acte sera une nouvelle fois pour les rouges et DIAS sur coup franc. Le coup de pied arrêté du bisontin est dévié par MALONGA et frôle le poteau droit d’une défense en retard (44′).

Une mi-temps, pas deux

Les 45 minutes suivantes seront bien plus calmes à Besançon. Malgré une opportunité sur corner stoppé par le gardien epleumien au retour des vestiaires, les deux équipes auront plus de mal à revenir dans la rencontre (51′).

Une faute sur Riyad MANNKOUR aux abords de la surface offrira un coup franc bien placé aux racingmen mais celui-ci ne donnera finalement rien (74′).

Reiny SANTOS sera tout proche de tuer le match mais butera sur PERRAUD qui remporte son face à face avec l’attaquant local (86′).

Dans les arrêts de jeu, SANTOS profite d’un ballon de Nathan EPAILLARD face au gardien pour l’éliminer et marquer pour le 3ème but dans les cages vides (90′, 3-0).

Peu inquiétés au cours de la rencontre, le Racing s’impose logiquement sans trembler face à une équipe de Saint-Apollinaire qui aura peiné à se créer de bonnes situations.

LA FICHE TECHNIQUE :  

National 3 : 21ème journée

A Besançon, au Stade Léo Lagrange, le Racing Besançon gagne face à l’ASC Saint-Apollinaire 3 à 0 (2-0) 

Arbitre : Quentin POURCHOT

Les Buts : Rafael DIAS (9e), Mattéo FENOLLAR (13e), Reiny SANTOS (90e) pour le Racing.

Avertissements : Boudiba (32 e), Malonga (57 e), Enza Yamissi (66 e) pour le Racing. Michelet (52 e), Oulahri (66 e), Fransioli (74 e) pour Saint-Apollinaire.

Racing Besançon : Sissoko (g), Nsimba, Pillot, Fenollar (Epaillard, 83e), Blé, Robert, Enza Yamissi, Dias, Malonga, Hakkar (Mannkour, 60e), Boudiba (Santos, 60e).

Saint-Apollinaire : Perraud (g), Berete, Obi (Vuolo, 71e), Lamrani, Oulahri, Faye (Fransioli, 26e), Berrabha, Rivera, Gueye, Lopes, Michelet (Camus, 56e).

Prochain match, samedi 30 avril 2022 contre Morteau à 18h00.