N3 – Le Racing trébuche à domicile (0-2)

Rencontre des extrêmes ce week-end pour le Racing lors de cette 16ème journée de National 3. La réception de la lanterne rouge amènera une surprise pour le leader bisontin, puisque les racingmen se sont inclinés pour la seconde fois de la saison 2 buts à 0 face à cette équipe du FC Valdahon Vercel.

Le calme avant la tempête pour les bisontins

La rencontre débute avec de la maitrise pour les racingmen. Bien que les deux premières frappes de la rencontre soit pour les visiteurs (04′, 07′), celles-ci seront loin du cadre et n’inquièteront pas un Oumar SISSOKO vigilant.

La première grosse opportunité de la rencontre sera rouge et pour l’ailier Reiny SANTOS qui se présentera devant le gardien adverse pour un face à face qu’il perdra (13′).

Les occasions se multiplient pour des bisontins offensifs avec l’envie d’ouvrir le score en leur faveur. Sur son aile gauche, Hamel HAKKAR rentre dans la surface et enroule un superbe ballon finalement dévié par la défense visiteuse (21′).

Aux abords de la surface, Rafael CALONGE décrochera une frappe lourde bien captée par Amaury CHABOD déjà auteur de plusieurs parades décisives (27′).

Une faute de main dans la surface empêchera les bisontins d’avoir une très grosse occasion de débloquer le compteur mais l’arbitre central freinera Chris MALONGA dans son élan (29′).

Valdahon est agressif sur le porteur du ballon, un peu trop peut-être puisque VIENNET et GUYON écoperont d’un carton jaune en première période (33′, 38′).

Une dernière opportunité sera offerte à SANTOS en position de frappe à 30M mais le gardien ne sera pas inquiété (42′).

Le Racing retombe dans ses travers

La seconde période débute comme la première s’est terminée : HAKKAR, en jambe sur son côté gauche se joue de plusieurs joueurs et obtient un coup franc bien placé. Déposé par Rafael DIAS dans la surface, celui-ci ne donnera rien (49′).

L’ouverture du score surviendra quelques minutes plus tard. Sur un coup de pied arrêté, Clement JUIF s’envole plus haut que tout le monde et permet à Valdahon d’ouvrir le score sur une tête croisée (56′, 0-1).

Carton jaune pour SANTOS et nouvelle grosse occasion pour les visiteurs dans le dos de la défense qui prendront le large dans cette rencontre sur l’action suivante. Le défenseur Valdahonnais doublera son compteur personnel et permet aux jaunes de creuser l’écart (60′, 0-2).

Piqués au vif, les racingmen se lanceront à l’attaque pour revenir dans ce match. SANTOS aura l’opportunité de réduire l’écart mais va perdre son duel face au gardien décidément impérial sur sa ligne (68′).

Une frappe enroulée de DIAS frôle le poteau droit de la cage adverse avant que le match bascule une nouvelle fois : Après un contact avec le gardien, SANTOS écope d’un second carton jaune et doit quitter ses partenaires pour la fin de cette rencontre (82′).

L’entrée de Maxime BLÉ n’y changera rien et les nerfs bisontins se tendent. Rafael CALONGE quitte la pelouse quelques secondes plus tard après une faute au milieu de terrain (89′).

Une fin de match frustrante pour un Racing qui s’incline pour la première fois à domicile. Le déplacement à Pontarlier sera capital pour des racingmen déterminés à retrouver une bonne dynamique !

LA FICHE TECHNIQUE :  

National 3 : 16ème journée

A Besançon, au Stade Léo-Lagrange, le Racing Besançon perd face au FC Valdahon Vercel 2 à 0 (0-0) 

Arbitre : QUENTIN POURCHOT

Les buts : Clément JUIF (56e, 60e) pour Valdahon.

Avertissements :  ADOU Leygley (47′), SANTOS Reiny (58′, 82′), CALONGE Rafael (89′), MANNKOUR Riyad (90′) pour le Racing. VIENNET Théo (33′), GUYON Antoine (38′) pour Valdahon.

Racing Besançon : Sissoko (g), Nsimba, Epaillard, Adou, Fenollar, Calonge, Dias, Malonga (Blé, 87e), Santos, Hakkar (Robert, 64e), Boudiba (Mannkour, 64e).

FC Valdahon Vercel Chabod (g), Bertrand, Guyon, Juif, Beauquier, Vielle, Bildgen, Tissot, Maatoug, Viennetn Vouillot.

Prochain match, samedi 12 mars 2022 contre CA Pontarlier à 16h30.