N3 : Match du titre pour le Racing à Léo Lagrange (0-0)

Le 28 mai, au stade Léo Lagrange, Besançon.

Dernier match au stade Léo-Lagrange face au Sochaux-Montbéliard 2 pour un match de gala ! Rencontre au combien importante pour des bisontins déterminés à prendre un point synonyme de victoire en championnat. Très solide face à une très belle équipe sochalienne, le coup de sifflet final libèrera les racingmen qui valident une montée tant attendue pour le club !

Un clean sheet à la base d’une grosse solidité défensive

Affluence record dans un stade remplit et prêt à en découdre face à une équipe concurrente au sprint final. Grosse ambiance et grosse équipe, l’équipe-type bisontine est quasiment sur le terrain à l’exception de Maxime BLÉ suspendu pour cette rencontre.

Les débats débuteront avec une grosse intensité entre les deux équipes qui proposeront rapidement un jeu ouvert (7′).

La première opportunité sera pour les racingmen sur coup franc. Rafael DIAS se saisit du ballon et cherche un coéquipier dans la surface mais personne ne parvient à dévier ce bon centre (10′).

Le Racing pousse rapidement pour prendre les devants. Jaffray NSIMBA cherche Mehdi BOUDIBA dans la profondeur par-dessus la défense mais le numéro 9 bisontin est trop court pour récupérer le ballon (17′).

Eloge ENZA YAMISSI, auteur d’un très gros pressing, parvient à subtiliser le cuir dans la surface sochalienne à son opposant pour permettre à DIAS de tenter sa chance. Sa frappe est cadrée mais repoussée par un gardien qui était bien sur la trajectoire du ballon (19′).

Dès l’action suivante, BOUDIBA est tout proche de couper une passe en retrait du défenseur visiteur vers son gardien. Le Racing presse très haut et fait de grosses frayeurs à son adversaire du jour ! (23′).

Riyad MANNKOUR est tout proche d’ouvrir le score pour le Racing. Parti seul dans le dos de la défense, l’attaquant crochète son opposant et enroule un ballon qui ne trouvera pas le cadre d’AGRO qui était battu (27′).

La première période se terminera après une superbe tentative sur coup franc pour DIAS qui sera repoussé de justesse par le portier adverse (45′).

Prise de risque minimale pour le Racing

Les visiteurs reviendront des vestiaires avec de fortes intentions. Seul aux abords de la surface, un sochalien envoie une grosse frappe qui va raser le poteau de SISSOKO (49′).

L’action de la rencontre sera sans aucun doute pour Oumar SISSOKO ! Le portier bisontin à la main ferme et repousse une tête à bout pourtant de l’attaquant sochalien (54′).

Le match tournera après ce gros temps fort. Les deux équipes ne souhaitant pas s’exposer, le match s’équilibrera au milieu de terrain.

En face à face avec AGRO, DIAS s’enfonce dans la défense pour se présenter devant le gardien mais perd son face à face. En fin de rencontre, c’est ensuite MANNKOUR qui va taper le poteau sochalien en faveur des racingmen (82′).

Le Racing, très solide tout au long de la rencontre, valide au terme de sa rencontre son titre de champion de National 3 de Bourgogne Franche-Comté ! Leader depuis la première journée, cette rencontre est synonyme de consécration pour les bisontins qui mettent un terme à un championnat très disputé face à des rivaux comme Gueugnon ou Sochaux qui n’auront pas démérité tout au long de la saison !

LA FICHE TECHNIQUE :  

National 3 : 25ème journée

A Besançon, au Stade Léo Lagrange, le Racing Besançon fait match nul face au Montbéliard (2) 0 à 0 (0-0) 

Arbitre : Mickael ROCHE

Les Buts : /

Avertissements : Victor PILLOT (60 e) pour le Racing. Skelly ALVERO (63 e), Aristode YOULOU BANZOUZI pour Sochaux.

Racing Besançon : Sissoko (g), Nsimba, Pillot, Adou, Fenollar, Epaillard, Robert, Enza Yamissi (Calonge, 81e), Dias, Mannkour (Hakkar, 86e), Boudiba (Santos, 73e).

FC Sochaux-Montbéliard 2 : Agro (g), Youlou (Adejumo, 93e), Galves, Grillot, Ballo, Amoros, Barry, Alvero, Filet (Mayenda, 75e), Delphis (Camara, 84e), Ndiaye.

Prochain match, samedi 04 juin 2022 contre le FC Montceau à 18h00 au Stade des Alouettes en championnat de National 3.