N3 : Mauvaise opération pour le Racing dans le derby (2-1)

Le 21 mai, au stade Léo Lagrange, Besançon.

Jour de derby bisontin entre le Racing Besançon et le Besançon Foot au stade Léo Lagrange. Un match de gala pour le Racing qui peut valider son titre de champion en l’emportant face à son rival. Malheureusement, tout ne se passera pas comme prévu pour les hommes de Jean-Marc TRINITA qui ne parviendront pas à sortir vainqueur de ce choc. La saison n’est pas encore fini au Racing !

Un BF très efficace en contre-attaque

C’est dans un stade très animé par les supporters bisontins que le Racing présente le même 11 que la semaine passée face à Pontarlier à une exception près : Chris MALONGA, de retour de suspension, reprend sa place sur le terrain.

Malgré une équipe titulaire avec les forces en présence côté racingmen, la rencontre débutera de la pire des manières puisqu’à peine 5 minutes de jeu que le BF lance de longs ballons dans le dos de la défense rouge. L’un d’eux trouve Kevin LEBOEUF qui se retrouve seul en face à face avec Oumar SISSOKO pour ouvrir le score en faveur des locaux (6′, 1-0).

Les problèmes ne s’arrêteront pas de sitôt pour les racingmen. SISSOKO est tout proche de perdre un ballon à quelques mètres de sa ligne mais se rattrape de justesse pour une bonne frayeur chez les rouges ! (9′).

Sur coup franc, le Besançon Foot parvient à reprendre un ballon de la tête qui ne trouvera finalement pas le cadre des buts racingmen. Ils ne le trouveront pas non plus sur un lob du milieu de terrain où SISSOKO était bien loin de ses cages (11, 13′). Le BF pousse et le Racing souffre en ce début de match !

L’espoir renaitra comme au match aller de Maxime BLÉ ! Un service sur coup de pied arrêté de Rafael DIAS trouve le latéral français qui arme une énorme demi-volée directement sur la barre transversale qui va vibrer de longues secondes ! (22′).

Le Racing va revenir dans le match en résistant aux différentes contre-attaques adverses grâce à un solide Jaffray NSIMBA (35′). Mais le plaisir sera de courte durée puisque c’est sur un remake de l’ouverture du score que LEBOEUF se présente à nouveau devant SISSOKO sur un long ballon dans le dos pour doubler la mise (39′).

Première période très compliquée pour un Racing dépassé par une équipe du BF procédant en attaque rapide vers l’avant. Le Racing doit se reprendre s’il veut obtenir ne serait-ce qu’un point dans cette confrontation.

Pas de renversements dans le second acte

A la pause, le Racing de Jean-Marc TRINITA change de système et Nathan EPAILLARD remplace Leygley ADOU sur le terrain.

Les racingmen démarre fort en seconde période ! Après un cafouillage dans la surface où Cédric DROUILLAUX est proche de scorer, le ballon est dégagé très loin par la défense locale (52′).

Le temps fort ne durera malheureusement pas face à une équipe locale prête à tout pour conserver son avantage au score. Nous aurons le droit à l’acte III du duel LEBOEUF vs SISSOKO ! Mais cette fois, c’est le portier bisontin qui en sortira vainqueur (60′).

Cette grosse opportunité pour les locaux sera la dernière avant d’entrer dans le money time d’une rencontre qui perdra beaucoup en intensité au fil des minutes.

Auteur d’une très bonne seconde période à base de plusieurs arrêts décisif pour les siens, Robin VAUTHEY permet à son équipe de maintenir leur avantage au score, mais c’était sans compter l’entrée du joker de luxe de TRINITA : Riyad MANNKOUR.

Impactant dès son entrée en jeu à la 65ème minute de jeu, l’attaquant bisontin sera récompensé en toute fin de rencontre. Rafael DIAS à la baguette d’un nouveau corner pour le Racing, envoie un caviar au point de pénalty. Après un cafouillage, c’est MANNKOUR, alors bien placé, qui parvient à mettre le pied pour réduire le score (90′, 2-1).

Réaction trop tardive pour les rouges qui s’inclinent dans ce derby et ratent l’occasion de faire la fête à l’issu de cette rencontre. Il faudra remettre le couvert dès la semaine prochaine, une nouvelle fois à Léo Lagrange face au FC Sochaux 2 pour prétendre accéder à l’échelon supérieur !

LA FICHE TECHNIQUE :  

National 3 : 24ème journée

A Besançon, au Stade Léo Lagrange, le Racing Besançon perd face au Besançon Foot 2 à 1 (2-0) 

Arbitre : Pierre Marie BROBECK

Les Buts : Riyad MANNKOUR (90e) pour le Racing. Kevin LEBOEUF (7e, 39e) pour le BF.

Avertissements : Jaffray NSIMBA (68 e), Riyad MANNKOUR (78 e) et Nathan EPAILLARD (92 e) pour le Racing. Robin VAUTHEY (47 e), Ibrahim MOHAMED et Alassane DIABY (50 e), Jorys ADJAKLY (65 e), Guillaume TATY (87 e), Benoit PANSIER (87 e) pour Besançon Foot.

Racing Besançon : Sissoko (g), Nsimba, Pillot, Adou (Epaillard, 50e), Blé, Drouillaux, Robert, Enza Yamissi, Dias, Malonga (Mannkour, 65e), Boudiba.

Besançon Foot : Vauthey (g), Mohamed, Camara, Es Sabouni, Dirand, Adjakly (Gaye, 71e), Chergui, Diaby, Abbew (Lasimant, 84e), Batgi, Leboeuf (Taty, 64e).

Prochain match, samedi 28 mai 2022 contre le FC Sochaux 2 à 18h00 au stade Léo Lagrange en championnat de National 3.