N3 : Terrain glissant pour un Racing conquérant (1-3)

Le 30 avril, au stade Henri Schaller, Morteau.

Déplacement dans le haut Doubs à Morteau pour les racingmen qui vont disputer la 22ème journée de National 3. Sur un terrain difficile où la météo a fait des siennes, le Racing parvient à se sortir de ce piège pour consolider sa place de leader du championnat. 

Des Mortuaciens en recherche de points 

Début de rencontre difficile pour les 22 acteurs qui peineront à créer un vrai rythme à cette rencontre. Sous une pluie battante, il faudra attendre la 20eme minute de jeu pour se mettre quelque chose sous la dent. 

Face à une équipe du haut Doubs qui n’a pas encore renouvelé son ticket pour la N3 la saison prochaine, les hommes de Bastien Mazzotti ont été les premiers à ouvrir le bal. Suite à une mauvaise relance du côté rouge , le ballon est récupéré par BENCHAGRA, qui déclenche un puissante frappe qui ne laisse aucune chance au portier bisontin (26’, 1-0). 

Le Racing n’aura pas le temps de douter. Sur un corner côté gauche, Rafael DIAS envoie le cuir dans la surface et trouve Chris MALONGA qui n’aura qu’à dévier le ballon, qui terminera sa course au fond des filets pour remettre les deux équipes à égalité (30’, 1-1). 

Les racingmen ne s’arrêteront pas en si bon chemin et feront le forcing pour prendre les devants dans cette première période. 

DIAS est tout proche d’être une nouvelle fois décisif en profitant d’un ballon dans les pieds au 6M de la surface mortuacienne, mais bute sur le gardien local (42’).

Morteau profite de ballon en contre-attaque pour se créer des occasions mais Jaffray NSIMBA, en patron, dégage un ballon qui arrivait dangereusement au point de penalty (45’) .

Après la pluie, vient le beau temps

La seconde période débutera par un temps fort pour les locaux qui reviendront des vestiaires avec de biens meilleures intentions. SISSOKO devra alors s’employer plusieurs fois pour sauver les siens d’une désillusion. 

Sur un superbe tacle glissé, le portier bisontin repousse une première grosse situation (53’), puis une frappe de GLANGINE sera également arrêtée par le mur SISSOKO (68’). 

Après avoir subi, le Racing reprendra le contrôle du match en fin de match, avec un second souffle offert par les changements effectués par TRINITA. Sur un bon centre de Mattéo FENOLLAR, c’est Riyad MANNKOUR qui tente d’ajuster sa tête sans trouver le cadre (75’). 

La délivrance sera alors signée Mehdi BOUDIBA ! Parfaitement lancé dans la profondeur, le buteur bisontin se place et loge le ballon entre les jambes du gardien pour permettre aux racingmen de prendre l’avantage (77’, 1-2). 

Poussés par des supporters bisontins venus en nombre pour soutenir leur équipe, les rouges tiendront jusqu’aux arrêts de jeu de la rencontre. 

Et après avoir été passeur décisif, il aura fallut attendre le temps additionnel pour que DIAS savoure un nouveau succès. Après que le cuir ai tapé le poteau, DIAS récupère un ballon dans la surface et termine le travail pour un Racing qui s’extirpe d’un match piège en terre mortuacienne (90’, 1-3). 

LA FICHE TECHNIQUE :  

National 3 : 22ème journée

A Morteau, au Stade Henri Schaller, le Racing Besançon gagne face au FC Morteau 3 à 1 (1-1) 

Arbitre : Sanel Husadzic

Les Buts : Chris MALONGA (30e), Mehdi BOUDIBA (77e), Rafael DIAS (90e) pour le Racing. Rachid BENCHAGRA (26e) pour Morteau.

Avertissements : Glangine (70 e), Bonnet (87 e) pour Morteau.

Racing Besançon : Sissoko (g), Nsimba, Pillot, Drouillaux (Fenollar, 55e), Blé, Epaillard, Enza Yamissi, Dias, Malonga, Santos (Hakkar, 79e), Mannkour (Boudiba, 67e).

Morteau : Fraichot (g), Villemain, Parent, Petitcolin, Tebourbi, Bonnet, Tournier (Wailo, 70e) , Bonnet, Glangine (Pugin, 82e), Marguet, Benchagra (Benchagra, 82e)

Prochain match, samedi 14 mai 2022 contre Pontarlier à 18h00.