N3 : Une de plus à domicile

 

Le 20 novembre, au stade Léo-Lagrange, Besançon.

Pour le compte de cette 8ème journée de National 3, les racingmens recevaient la réserve du Dijon FCO dans un match important. Malgré un début de match en dents de scie, les bisontins ont su réagir rapidement pour ne pas douter et finalement prendre les trois points.

Une première mi-temps pleine de rebondissement  

L’objectif numéro 1 de cette réception du DFCO était de prolonger la bonne dynamique actuelle du Racing. Face à un effectif jeune mais comptant dans ses rangs plusieurs joueurs professionnels, la tâche ne fut pas si facile pour nos Bisontins.

La rencontre a débuté par un pressing intense des Dijonnais qui parviendront à se procurer les premières grosses situations de ce match et pousse les racingmens à la perte de balle rapide. Victor PILLOT se voit ainsi dans l’obligation de tacler son adversaire au milieu de terrain et commettre une faute qui lui vaudra un carton jaune (12’).

A la suite d’une pression exercée sur la défense bisontine, les visiteurs vont finir par ouvrir le score par l’intermédiaire de leur numéro 10, Amir ARLI peu après le quart d’heure de jeu (0-1, 18’).

Réaction immédiate pour le Racing qui n’aura pas le temps de douter grâce à un Younes EL HIMDI très en jambes face à son club formateur. Lancé dans la profondeur, celui-ci trompe le gardien et remet les deux équipes à égalité (1-1, 20’).

Seulement 3 minutes après cette égalisation, notre meneur de jeu Chris MALONGA efface le défenseur bourguignon à l’entrée de la surface de réparation, mais fut stoppé irrégulièrement : penalty pour le Racing Besançon (23’). MALONGA se fera justice lui-même et transforme son penalty d’une superbe panenka (2-1, 25’).

Après ce gros temps fort, le rythme de la rencontre perd en intensité, mais le Dijon FCO pousse pour revenir dans le match. Oumar SISSOKO est obligé de s’employer par deux fois pour maintenir son équipe à flot et stopper les offensives adversaires (38’).

Une défense solide et un superbe sauvetage sur la ligne du défenseur PILLOT devant le numéro 9 dijonnais permettent d’effacer une nouvelle tentative visiteuse dans la foulée (44’).

Juste avant la pause, Mehdi BOUDIBA décrochait une frappe très puissante qui va s’écraser sur la barre transversale avant de passer derrière la ligne et de permettre au racing de faire le break dans ce match (3-1, 45’).

Rencontre maîtrisée du Racing

De retour des vestiaires avec la ferme intention de conserver leur avance au score, les racingmens se heurtent à des dijonnais déterminés à revenir dans le match. Une grosse parade de SISSOKO sur sa ligne (48’) permet au racing de débuter cette seconde mi-temps sereinement.

Le Racing pousse pour tuer le match par l’intermédiaire d’EL HIMDI (60’), puis d’Eloge ENZA YAMISSI d’une frappe lourde qui va toucher la barre transversale (65’) mais ne parvient pas à plier la rencontre à son avantage.

La dernière grosse occasion du match sera à l’initiative du DFCO, mais est stoppée par un SISSOKO (75’) qui aura écœuré l’attaque bourguignonne durant cette rencontre.

Notons également la première titularisation de Matteo FENOLLAR et la première apparition de Juan BERNABEU.

LA FICHE TECHNIQUE :  

N3 : Journée 8

A Besançon, au stade Léo-Lagrange, le Racing Besançon gagne face au Dijon FCO 3 à 1 (3-1) 

Spectateurs : 980

Arbitre : N. Couillaud

Les buts : El Himdi (20e), Malonga (25e), Boudiba (45e) pour le Racing. Arli (18’) pour Dijon FCO 2

Avertissements : Racing Besançon : Pillot (12e). Dijon FCO 2 : Panzo (50’) 

Racing Besançon : Sissoko (g), Fenollar (Bernabeu, 71’), Adou, Pillot, Nsimba, Robert, Enza Yamissi (c.), Malonga, Boudiba, El Himdi (Santos, 82e), Mannkour (Epaillard, 64’)

Dijon FCO 2 : Breviglieri, Belhadji, Sissoko (Blot, 80’), Attoumani, Panzo, Toure, Moco Zoran (Toure, 63’), Benchaa, Tchaouna, Arli, El Khamali (Lafontaine, 73’)

Prochain match, samedi 04 décembre 2021 contre ASC ST Apollinaire à 18h00